Vidéo : Liberation Song2 min de temps de lecture

Catman, DR

 

La thématique de la «société déshumanisée» est l’une des plus récurrentes de ces cent dernières années. D’abord abordée par les auteurs de science-fiction puis par la science elle-même, la probabilité d’une prise de contrôle par les machines n’a jamais été aussi imminente, pourtant les humains se conduisent depuis longtemps comme des robots esclaves de leurs écrans…

 

Adepte du Do It Yourself, Catman tente de réveiller les consciences avec “Liberation Song” en revenant aux sources de ses premières influences musicales : un F.U.N.K. bien ancré dans le présent, sans en oublier l’esprit primitif et contestataire. Avec son personnage à l’humour noir muni de sa paire de lunettes blanche, Catman souhaite ainsi réanimer tous les “liquid-slaves” et zombies de l’univers.  La sortie du disque paraît jeudi 15 octobre prochain, accompagnée d’un manifeste surMuch Much More”, label et maison de micro-édition fondé par Catman.  

Découvrez la vidéo de Liberation Song en exclusivité dès aujourd’hui.

 

Inspiré par Afrika Bambaataa, et Grand Master Flash, ce “touche à tout” artistique a revendiqué très tôt l’utilisation des platines comme instrument à part entière, puis a prolongé son amour pour le FUNK en pratiquant la basse électrique et en étoffant sa discothèque avec les albums de Betty Davis, Sly Stone, George «Funkadelik» Clinton, Frank Zappa, Prince et Fishbone. Identifié jusqu’en 2010 sous le pseudonyme de DJ Shalom, David Taieb a effectué de nombreux voyages sonores et autant de collaborations avec Silmarils, Julien Lourau, Bumcello, Piers Faccini, M, Tryo, Java, Femi Kuti, Tony Allen ou encore Keziah Jones. Parisien expatrié à Bruxelles, David Taieb (aka Catman) est autodidacte, à l’aise sur scène comme en studio il multiplie les casquettes : musicien, compositeur et producteur.

 

« Liberation Song » / Much Much More