LP – Seven lives1 min de temps de lecture

Sortir un premier album c’est un peu comme savourer l’excitation de l’ensemble de ses premières fois, épices en plus. Si certains parcours initiatiques n’appellent pas particulièrement de lendemain, un premier opus peut générer l’attente d’un retour sur investissement émotionnel, plaisir d’offrir, joie de recevoir

C’est dans cette belle énergie que les cinq musiciens de Marabout Orkestra partagent leur passion, avec cet album enregistré au Bonison Studio (Tribeqa, Malted Milk, Pura Fe…). Depuis quelques années, la musique africaine des 70s est célébrée par le biais de rééditions, mais aussi grâce à de nouvelles formations qui, très inspirées, convoquent un folklore imaginaire dans lequel l’on se laisse aller au grè des rythmes métissés. Avec Seven Lives, Marabout Orkestra rejoint la fine fleur de ce mouvement, et ouvre la porte à de belles aventures.

 



Inspirés par Souljazz Orchestra, Herbie Hancock ou encore “Moshi” de Barney Wilen, la formation revendique un métissage sous influence Jazz-Funk. Chaque titre Seven lives sollicite des rythmes et des mélodies inspirés par l’Afrique et les Caraïbes (Afrobeat, Ethiojazz, Highlife, Soca…), de quoi combler également les amateurs de Spiritual Jazz, de Fusion ou du Psyché 70’s… Morceaux favoris : Seven Lives et Addis Blues.

 

DR Marabout Orkestra
Le Marabout Orkestra naît en 2013 sous l’impulsion de Johann Guihard (saxophoniste, compositeur). Durant dix ans, cet adepte du crate digging (ndlr, passer des heures à écouter des vinyles pour capturer le sample utilime) s’est constitué un répertoire, notamment inspiré par les musiques africaines. La formation prone l’hybridation, tant dans le format (acoustique et électrique) que dans la musique. La basse est remplacée par un sousaphone, les 3 saxos sont reliés à des effets, voyage sonore garanti.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

code