DJ Cam présente son tout premier Best Of3 min de temps de lecture

DJ Cam / Best Of Art cover pochette

 

LP : DJ CAM / BEST OF

 

Faut-il encore présenter DJ Cam ? Après vingt ans de carrière l‘artiste présente sa première compilation Best Of et fait d’une pierre deux coups ; Il offre à ses fans un beau panel de son travail et expose son éclectisme à ceux qui ne le connaissent pas encore…

 

Aux côtés de Saint-Germain, Daft Punk, Air ou encore Bob Sinclar, DJ Cam accompagne l’avant-garde de la “French Touch”, c’est l’un des pionniers de l’abstract hip-hop. Le DJ, producteur et remixeur, navigue entre le hip-hop et la house et ses influences viennent du jazz et du gangsta rap, mais aussi de la variété française, il a notamment collaboré avec Anggun, Carole Laure ou encore Jean-Louis Murat. Le catalogue de son label Inflamable Records propose plus d’une centaine de productions et totalise plus de 2 millions de disques vendus, notamment avec le single “Summer in Paris” (plus d’un million de singles vendus).

 

 

L’artiste est prolifique, il exporte ses DJ sets dans les grands clubs et les festivals à travers le monde. Il produit des remixes (Michael Jackson, Miles Davis, Serge Gainsbourg…), des musiques utilisées au cinéma et à la télévision (Gus Van Sant, Les Experts : Miami…), il compose des bandes-son pour des événements et des défilés de mode, et fait du design audio pour de nombreuses boutiques et marques prestigieuses… L’univers de la mode n’est d’ailleurs jamais bien loin de DJ Cam, l’artiste confie la pochette et les visuels de sa compilation au styliste Milan Vukmirovic (Trussardi, Gucci, Tom Ford, Jil Sander…), cofondateur de Colette, fondateur et rédacteur en chef de Fashion for Men.

 

DJ Cam / Best Of edition vinyle limitée
DR DJ Cam

 

Si ce Best Of permet à DJ Cam de prendre du recul sur plus de 20 ans de carrière avant d’enchaîner sur de nouvelles sorties, car on le sait Cam à toujours trois ou quatre albums prêts à sortir, le disque explore l’empreinte musicale d’un artiste attaché à la qualité de ses productions. La compilation est disponible en téléchargement ainsi qu’avec une édition limitée en vinyle, à dénicher par ici ou chez votre disquaire favori.

 

 

 

 

Certains fans auraient peut-être préféré un tracklisting plus abstract, il n’empêche que celui-ci est une très belle porte d’entrée à l’ensemble de son travail. DJ Cam ne bichonne pas seulement sa musique dans son coin, il sait aussi s’entourer de personnes qui comprennent sa démarche, l’un des plus beaux moments est celui avec Chris James, que l’on retrouve en ouverture du Best Of avec le délicieux titre Swim, somptueusement vidéo clippé par Sonia Sieff.

 

 

 

Qui est DJ Cam ?

 

Il découvre le DJing et se lance dans le scratching à la fin des années 80, en 1993 il publie  le EP “Dieu reconnaîtra les siens” sur son label Street Jazz et évoque déjà le terme d’« abstract hip-hop ». Son premier album studio, Underground Vibes, sort deux ans plus tard sur son propre label Inflammable Records. L’année suivante il publie l’album Substances, l’un de ses plus beaux disques. Il participe à l’album Milight de DJ Krush sur le label Mo’wax en 1997 et, la même année, sort une compilation pour DJ-Kicks et publie l’album The Beat Assassinated. L’album Liquid Hip Hop, en 2004, poursuit ses travaux hip-hop / jazz, notamment avec le remix de Love Junkee de Jay Dee. Entre 2008 et 2009 DJ Cam publie trois albums dans le cadre du DJ Cam Quartet. En 2011 il publie l’album Seven qui, selon Les Inrocks, “aborde ses obsessions récurrentes (le cinéma, les appariements inattendus, ici entre pop et folk) par la phase la plus intime de son inspiration”. Son dernier album studio date de mai 2015, Miami Vice, une BO imaginaire inspirée de la série télévisée homonyme.
 

 

DJ Cam / Best Of art cover pochette album