Court-métrage : Haramiste1 min de temps de lecture

Haramiste : un film d’Antoine Desrosières

Haramiste (de Haram, « illicite » en arabe) raconte l’histoire de deux sœurs, musulmanes, au dress code “voile – doudoune – basket”. Rim, dix-huit ans, rappelle à Yasmina, dix-sept ans, qu’elle ne doit pas parler au garçon qui lui plaît, mais cette dernière surprend son aînée sur un site de rencontres…


 

Le sexe avant le mariage, un sujet encore tabou ? Les désirs se nourrissent souvent d‘interdits. Le film évoque la transgression et le désir amoureux via deux adolescentes de banlieue, deux sœurs ennemies et complices, dans leur phase d’émancipation. Le film ne dit pas que toutes les filles voilées sont comme ça, il raconte juste le cas de filles prises entre deux cultures” raconte le réalisateur dans une interview donnée à Critikat
Avec beaucoup d’humour, et autant de tendresse, le film parle de “la toute première fois” via les conflits culturels entre la religion et le désir. Écrit par le réalisateur et les deux comédiennes, Haramiste s’amuse des clichés en donnant la parole aux jeunes femmes de banlieue.

 

Infos :

D’une durée de quarante minutes, le film a reçu le prix du public 2015 au Festival Côté Court de Pantin et poursuit sa route en VOD. Haramiste, un film d’Antoine Desrosières. Écrit par Antoine Desrosières, Anne-Sophie Nanki, Inas Chanti et Souad Arsane.