Hearing Madge, la mort en vinyle1 min de temps de lecture

L’an dernier nous avons consacré un article à And Vinyly ! L’entreprise propose de créer quelques disques pour vos proches, des vinyles dans lesquels vos cendres, ou celles d’un proche, sont insérées…

Fondée par Jason Leach, And Vinyly propose une déclinaison de l’urne funéraire sur disque vinyle, il suffit d’envoyer les cendres à l’usine londonienne qui presse les disques, ces cendres sont ensuite ajoutées au vinyle qui peut également contenir un message en enregistrant la voix du défunt, ses musiques préférées ou d’autres sons, les habituels petits craquements sont ceux du défunt…
En 2010 Jason Leach fait les gros titres des journaux : son idée n’est pas toujours bien reçue, on lui reproche notamment de créer une entreprise macabre… Le film d’Andrea Lewis explore l’aventure de Leach au moment où il est approché par un homme qui cherche à conserver les souvenirs de sa mère qu’il avait enregistré peu de temps avant sa mort.
 

A propos du film

Ce documentaire, qui présente le travail de Jason Leach, propose une réflexion profonde sur les façons dont nous souhaitons nous souvenir de nos morts, mais aussi sur les façons dont nous souhaitons être présent auprès de ceux qui nous survivent. Une réflexion également abordée lors de notre interview avec le groupe Brandt Brauer Frick. Au-delà des contextes purement familiaux et amicaux liés aux décès de nos proches, le désir d’immortalité questionne éternellement, et survivre à sa propre existence par ce biais peut-être une option pour croire que l’on s’en approche, geek ou pas.