Making Of : Drop The Deal1 min de temps de lecture

#NewBeat : un “making of” de “Drop The Deal” circule sur Youtube.

Souvent réalisé à titre promotionnel dans l’univers du cinéma, le “making of” est l’instant bonus. Dans le jargon des producteurs c’est du “programme feelgood”. Le concept, évidemment décliné à d’autres supports, est également utilisé en musique, notamment pour les clips vidéo ou pour raconter la création d’une chanson, et parfois révéler l’origine de certains samples.

Les producteurs de musiques électroniques brouillent parfois les pistes, que ce soit à propos de leur identité ou de l’origine des sons qu’ils utilisent…. Ces “making of” permettent d’en savoir davantage sur les éléments sonores d’un morceau, et donc d’identifier les “samples” utilisés.
Youtube regorge de surprises, c’est au cours d’une navigation à vue, de lien en lien, que l’on a découvert le “making of d’un projet discographique Belge, au début de la vague “New Beat”. Le titre Drop the deal sort en 1987, il est créé par Code 61, un groupe de producteurs Belge dont deux de ses membres, Renaat Vandepapeliere et Sabine Maes, sont les fondateurs du légendaire label R & S.

Le “making of”

Celui-ci n’a pas de présentateur, ni de voix off. Le montage, relativement sobre, dévoile donc le morceau avec les sons qui le compose. Si le sampling emprunte souvent aux décennies passées, il est très intéressant de constater qu’à l’exception des samples de Calypso from Jamaica d’Harry Belafonte, la majorité des échantillons proviennent essentiellement de films et de musiques des années 80, époque dans laquelle les musiciens puisent encore beaucoup aujourd’hui !