Last-night © Le Castor Astral

Last night a DJ saved my life3 min de temps de lecture

À juste titre considéré comme une Bible pour les DJs et la dance music, l’ouvrage de référence Last Night A DJ Saved My Life (de Bill Brewster & Frank Broughton) est désormais traduit en français.

Pratiquement 20 ans après sa parution initiale (1999), nous pouvons désormais nous délecter de la traduction française (version complète tirée de la version électronique) de l’une des plus importantes publications dédiées à l’univers de la dance music, considérée comme la Bible du DJ.

S’ils ont longtemps été sous-estimés, les DJs ont révolutionné l’industrie du disque et ont imposé de nouveaux concepts en participant à l’avènement de nouveaux genres musicaux (rhythm and blues, hip hop, world, musiques électroniques…).

Au départ simple annonceur publicitaire à la radio, le métier de DJ évolue progressivement, gagnant insensiblement la confiance des labels, des diffuseurs et du public toujours plus fidèle, au point, pour certains, de remplir aujourd’hui des stades. Ce livre retrace l’ascension fascinante, et fulgurante, du DJ dans le paysage musical du XXe siècle.

Ce livre, je l’ai dévoré, et je voulais le traduire.

Cyrille Rivallan est tombé amoureux du livre lorsqu’il résidait en Angleterre, il l’a ensuite proposé à Jean-Yves Reuzeau, le patron des éditions Castor Astral raconte : « Cyrille était très enthousiaste pour faire une traduction française du livre et nous avons évidemment été impressionnés par ce monument (…) Il cadre parfaitement avec nos éditions car nous recherchons des livres qui abordent la musique de manière transversale. »

Si traduire près de 800 pages n’impressionne guère Cyrille Rivallan, il y consacre tout de même une année complète. Ce livre incontournable, déjà traduit en espagnol, en italien, en russe ou en japonais, est un succès d’édition, avec notamment 125 000 exemplaires vendus aux Etats-Unis.

« Ce livre est une somme d’informations, avec beaucoup d’entretiens, d’anecdotes. Il est très documenté et en même temps léger et accessible. Sa force est de faire le lien entre les genres musicaux et de parler des transformations de la société. À chaque moment, il y a un courant musical qui accompagne ces mouvements, ces avancées propulsées par la jeunesse et le rôle du DJ, discret au départ, devient de plus en plus important au fil du temps. »

Bill Brewster partage son temps entre le DJing et l’écriture de chansons. Propriétaire des labels Twisted records et Forensic, il est également rédacteur en chef du magazine Mixmag Update. Journaliste et rédacteur en chef freelance, Frank Broughton a participé au documentaire DeeJays and Discos ainsi qu’à la série télévisée Leverage. Il a notamment écrit The Time Out New York Guide et est rédacteur en chef-adjoint d’ i-D. Ensemble, ils ont créé DJhistory.com, un site web hébergeant tout à la fois un musée de la dance music et du DJing, un label et une maison d’édition.

Last night a DJ saved my life de Bill Brewster et Frank Broughton
(Le Castor Astral, 770 pages), 28 €.

Source : Traxmag