Photo de Plastikman & Chilly Gonzales

Consumed In Key, la rencontre entre la techno de Plastikman et le piano de Chilly Gonzales

3 min de lecture
Démarrer

Paru le 1 avril 2022, par Richie Hawtin & Chilly Gonzales, Consumed In Key est une brillante nouvelle interprétation de l’album Consumed, signé par Plastikman en 1998

Turbo Recordings présente l’une de ses plus grandes réalisations, la réinvention de l’opus magnum de Plastikman en 1998 Consumed, dans une nouvelle composition collaborative : Consumed In Key propose dix titres de techno atmosphérique de Plastikman (Richie Hawtin), dans lesquels, majestueusement, vient se faufiler le piano dandy de Chilly Gonzales. Voyage unique à l’onirisme total…

Consumed In Key

C’est l’histoire d’un album en préparation depuis trois décennies… Mis au monde par le producteur Tiga, Consumed in Key naît de l’amour obsessionnel d’une œuvre d’art intemporelle. L’œuvre originale, créée par Richie Hawtin à The Building, Windsor, Ontario, Canada en 1997/1998, donne vie à l’album Consumed In Key, sorti en 2022, où se greffe un autre Canadien : Chilly Gonzales. Les trois artistes trouvent ici un terrain de jeu et d’entente, le résultat d’un cycle de 30 ans d’évolution musicale et d’inspiration.

“Après avoir entendu pour la première fois “Consumed” de Richie Hawtin alias Plastikman, j’ai senti que l’utilisation lâche de la mélodie et de l’espace négatif par le disque menaçait ma sensibilité musicale. La structure temporelle unique de l’album m’a poussé vers l’idée de composer des pièces d’accompagnement pour piano (homologues) pour chacune des pistes”.

De Consumed à Consumed In Key

Refonte de l’album Consumed (M_nus, 1998) de Plastikman, Consumed In Key commence à prendre forme lorsque, en 2018, Gonzales entend l’original pour la première fois. Intéressé par l’utilisation libre de la mélodie et de la structure, il s’imprègne des atmosphères pour créer de nouvelles pistes au piano. “Entendre Consumed, entendre la liberté dans la façon dont il a été fabriqué et entendre la confiance dans laquelle il se tient derrière si peu d’éléments était presque comme une menace à laquelle je devais répondre”, déclare Gonzales.

Beaucoup de ces démos sont envoyées à Tiga, qui recommande alors à Gonzalez de contacter Hawtin afin de voir si une conversation sonore est possible. Il ne s’agit pas d’un remix, cette nouvelle version voit un compositeur trouver instinctivement sa place sur l’œuvre déjà terminée d’un autre compositeur. Consumed In Key propose 10 titres de techno atmosphérique, mais il comprend également de nouvelles pièces pour piano composées par Gonzalez. L’album atterrit chez Turbo Recordings dont le patron, Tiga, est crédité comme producteur exécutif. L’illustration est une réinterprétation de l’album original, retournée en noir et blanc et, avec la taille de découpe, transposée aux dimensions exactes d’une touche de piano.

Antoine Brettman est un bricoleur d'images et de sons... Son travail s'inscrit dans le courant de l’art vidéo par la réappropriation d'œuvres audiovisuelles, où il exploite la virtualité des images afin de confronter au monde réel son recyclage d'histoires.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Artwork cover du EP Nice move Peter de Alex Blex
Article précédent

Nice move Peter! le projet solo d'Alex Blex est remixé par Yuksek

artwork cover de l'album Medhead de Cosmo Vitelli
Prochain article

Cosmo Vitelli au sommet de son art, Medhead est son troisième album solo