Derrick May @ Weather

4 min de lecture
Démarrer

La nouvelle édition du festival Weather s’annonce plus dingue que les précédentes, l’ouverture du 4 juin fait déjà beaucoup de bruit

Parrain emblématique de la précédente édition, Derrick May évoquait en 2014 une imminente rencontre avec les Aliens dans un teaser vidéo techniquement époustouflant pour ce genre d’évènement. L’allégorie a du sens, auparavant peu de monde croyait qu’un tel festival puisse exister à Paris, aussi improbable que le scénario rocambolesque d’un film de science-fiction, pourtant Weather a depuis intégré le classement des meilleurs festivals de ce genre à l’international !

Comme le cinéma est fait d’ouvertures et de fermetures, l’organisation soigne ses raccords : celui qui clôturait l’immense fête du Bourget et du Weather Winter est de retour pour se charger de l’ouverture. Afin d’être cohérent dans l’histoire qu’elle nous raconte, l’équipe de Surprize donne un nouveau clin d’oeil à cette rencontre du troisième type esquissée par Derrick May, l’artiste sera accompagné par Dzijan Emin feat. Francesco Tristano et l’orchestre symphonique Lamoureux. Au-delà de pimenter un travail déjà abordé en Macédoine, on ne peut s’empêcher de penser à ce concert de 2006 sous le pont du Gard lorsque Jeff Mills (véritable Alien parmi les humains) ouvrait son répertoire à l’orchestre philharmonique de Montpellier ou encore à The Electryfying Mojo quand avec son “spaceship” musical il distillait ce qui allait influencer une certaine jeunesse à Detroit. La boucle est donc bouclée dirait Robert Hood : “Detroit: One Circle”.
 
 
Comme une bonne nouvelle est encore meilleure lorsqu’elle est accompagnée d’autres bonnes surprises, Weather s’associe à Red Bull Music Academy pour “peaufiner” le line up… La soirée débutera avec le live électro-acoustique “Dorian Concept Trio”, le compositeur autrichien se produira donc avec deux instrumentistes. Dorian Concept a entre autres travaillé avec The Cinematic Orchestra, Flying Lotus et publié ses projets solo chez Ninja Tune Official. Enfin, le chanteur Syrien Omar Souleyman, produit en 2013 par Four Tet (Official), viendra présenter son prochain album (sortie prévue en Juillet) dans lequel figureront des productions de Four Tet, Gilles Peterson, MODESELEKTOR (OFFICIAL SITE), Legowelt
 
 

Comment ne pas être impatient  ? Ceci n’est bien sûr qu’une mise en bouche, retrouvez l’ensemble de la programmation.

Afin d’en savoir davantage sur Derrick May, retour en 2001. Un mois après les attentats du 11 septembre le DJ joue au regretté club le 4Sans de Bordeaux. Le lendemain nous l’accompagnons dans un café du centre-ville, nous parlons bien entendu des évènements récents à l’époque, mais aussi de la légende autour du titre Nude Photo, des liens entre le jazz et les musiques électroniques, nous évoquons son amitié avec Juan Atkins et Kevin Sauderson ainsi que les idées reçues sur le deejaying, et nous clôturons sur la difficulté de trouver le livre de Mojo et surtout sur un sujet qui lui tient particulièrement à coeur : le pinard !
 
 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Article précédent

Make up and Vanity Set - Wilderness

Prochain article

LP : The Geisha Nun