Palimpsests Artcover

Palimpsests, l’album qui sculpte le temps

4 min de lecture
Démarrer

Connus depuis les années 1990 pour leurs œuvres avant-gardistes en solo, Andrew Pekler et Giuseppe Ielasi se retrouvent pour présenter Palimpsests. Ce nouvel album sort chez Shelter Press le 22 octobre 2021

Élaborées à partir de couches déconstruites de textures, de tons et de percussions arythmiques, les deux faces de l’album distillent six années de travail en neuf ré-imaginations éclatées et aérées du minimalisme. Aux confins de l’électroacoustique contemporaine et de la musique concrète, l’album créatif et rigoureux surprend par sa beauté magistrale.

Palimpsests sculpte le temps

Palimpsests, la deuxième sortie du duo, puise donc sa matière dans une série d’improvisations réalisées par Pekler et Ielasi. Enregistré à Standards, Milan, en novembre 2015, puis réenregistré et édité à Berlin, Kyoto et Monza, en février 2018 et en septembre 2020, les enregistrements ont subi diverses transformations par chaque artiste, travaillant à distance géographique. Comme le suggère le titre, l’album est une manifestation unique du palimpseste musical, « un objet réutilisé et altéré, tout en portant encore des traces visibles de sa forme antérieure ».

Ces compositions sont un clin d’œil aux ville où Pekler et Ielasi entretiennent des liens biographiques, les constructions sonnent alors comme une métaphore poétique. Fantomatiques, les traces de mémoire, d’image et d’action ont été découpées puis ré-assemblées en permutations cyclables, avant d’être mixées en un rythme glacial. L’ouverture de l’album est Singulière et illustre remarquablement le concept. Simferopol peint ce temps que les archéologues sonores ont pris pour épousseter leurs sculptures, et enfin ouvrir ce territoire à d’autres oreilles que les leurs…

Le duo Andrew Pekler et Giuseppe Ielasi

Basés respectivement à Berlin et Milan, Andrew Pekler et Giuseppe Ielasi ont individuellement tracé leurs chemins dans de nombreuses disciplines de la musique expérimentale. Depuis plus de 20 ans, chacun explore des sources acoustiques, d’échantillonnage et de synthèse, afin de tisser son propre univers d’abstractions sonores. Réunis par des années d’amitié et leur passion pour les textures en strates ainsi que les structures complexes et fracturées, le duo a d’abord mis en commun ces énergies créatives avec Holiday For Sampler (Planam, 2013).

Photo de Giuseppe Ielasi

Photo de Andrew PeklerAvec une précision de pointillistes, Pekler et Ielasi tissent les restes fracturés de leurs sessions. Ainsi, de leurs pépins acoustiques semi-fossilisés naissent de grandes étendues d’ambiance spatiale défiant l’imagisme.

Synthétique ou organique ? Question obsolète tant les limites de l’électroacoustique sont perméables. Alors comme un fruit de saison réveille nos papilles en évoquant le temps qui passe, on savoure longuement cette collaboration aux textures croustillantes et juteuses. L’album est publié en édition limitée à 500 exemplaires, sur vinyle noir. Les illustrations sur les pochettes intérieures et extérieures sont imprimées par Traianos Pakioufakis, l’ensemble est designé par Bartolomé Sanson.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Extrait de Légendes grecques
Article précédent

Légendes grecques, les récits de Gustav Schwab renaissent dans un beau livre

Prochain article

GENER8ION renaît avec Neo Surf