Cakes Da Killa sort son EP Muvaland chez Classic Music Company

3 min de lecture

Cakes Da Killa sort son EP Muvaland chez Classic Music Company, la star du show tv Rhythm + Flow (Netflix) présente le clip du single Don Dada

En collaboration avec le producteur New Yorkais Proper Villains, Cakes sort Muvaland, un EP hip house taillé pour le dancefloor. L’ouverture se fait avec Where You @?, une brève introduction façon coup de téléphone à un ami. Puis In Da House donne le ton à l’EP, Cakes Da Killa y est un conteur habile. Don Dada arrive ensuite, juste avant Intermission, un intermède court mais percutant. La seconde moitié de l’EP débute par ICU en feat avec la célèbre chanteuse-compositrice Nomi Ruiz, dont la chaleureuse voix donne une légère touche soul à l’EP. Don Dada est accompagné d’un clip, où l’on suit un mannequin appelé Bidi, alors qu’elle se dirige vers une séance photo. Pour le jeune rappeur, “la vidéo montre combien Bidi et toutes les femmes noires sont puissantes”.

Photo de Cakes Da Killa par Ebru Yildiz
Cakes Da Killa © Ebru Yildiz

L’ouverture Hip Hop

“Signer chez Classic était une évidence. J’ai toujours inclu des éléments house dans ma musique, en tant que fan et étudiant du genre. Alors quand j’ai décidé de sortir un EP house, je savais que cela devait être bien fait”. Le EP Muvaland nait alors au cours des premières semaines de quarantaine, le producteur Proper Villains se rappelle : “J’essaie de faire poser Cakes sur un instru four to the floor depuis toujours… Lorsque la quarantaine a frappé, nous recherchions tous les deux un projet sympa. Il est venu et nous avons parcouru environ 100 de mes instrumentaux. Don Dada était la dernière chose que je lui ai jouée, ce n’était même pas une chanson complète (…) Quand j’entends le ‘Oooh’, je savais que c’était bon. Je lui ai fait quelques instrumentaux en plus et il a enregistré tout l’EP en un après-midi”.

L’explosion du hip-hop queer a eu lieu en 2011, et Cakes Da Killa en est l’une des figures de proue. Originaire de Teaneck, dans le New Jersey, c’est l’un des paroliers les plus dynamiques, son flow plein d’esprit et son attitude ont contribué à faire accepter les artistes ouvertement gay dans le hip-hop. il promeut l’excellence noire ainsi que la visibilité LGBTQ + dans les médias. Mélangeant le grain des années 90 avec des rythmes club, sa personnalité unique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Article précédent

III, le nouvel album de Lindstrøm & Prins Thomas

Visuel de la pochette de l'album Codex, de Xia Lang
Prochain article

Xia Lang est de retour de la stratosphère, il y a composé l'album Codex