Artwork cover du EP I Can't Hide From Myself de Yannick Roberts

Le nouvel EP de Yannick Roberts sur Freerange Records

2 min de lecture
Démarrer

Yannick Roberts sort un nouvel EP pour le label Freerange Records : I Can’t Hide From Myself

Surtout connu pour ses sorties sur Sleazy Beats, Sampling As An Art Records et son propre label Dievegge Recordings (sous son ancien nom Ouvrijster), Yannick Roberts produit et compose presque uniquement à base d’échantillons d’anciens titres des années 70 et 80, trouvés lors de la fouille de caisses à disque. Ses sets reflètent également le son de sa production : de la musique house orientée Detroit mélangée à de la soul et du disco originaux. Des sons chauds, un groove solide et des voix lancinantes. La nouvelle production du DJ sort sur Freerange Records.

F

I Can’t Hide From Myself EP

portrait photo de Yannick Roberts
Yannick Roberts DR

Yannick Roberts est un producteur néerlandais, apparu sur le radar de Freerange suite à une savoureuse sortie sur l’excellent label Sampling As An Art, de S3A. La vision House du producteur est très clairement influencée par le disco de Detroit, mené par ses compatriotes Dam Swindle, Fouk et Nachtbraker, une sonorité chaleureuse et percutante. Cet EP de quatre titres démarre avec la chanson éponyme I Can’t Hide From Myself, et déroule une ligne de basse rugueuse très contagieuse et des charleys croustillants !

Le groove chaotique de Glorious Illusions nous rappelle un peu les débuts de Dam Swindle, à coups d’échantillons et de rythmes percutants. Sur l’autre face, Femme Fatale continue l’ambiance poussiéreuse des échantillons de MPC, dans un style raffiné avec des voix en boucle ajoutant une belle énergie à l’ensemble. Pour clôturer cette sortie, Desalniettemin emprunte un chemin similaire, mais dans une approche plus jazzy, inspiré de la soul classique de Philadelphie, en la réimaginant dans un jam de sous-sol, bien tard dans la nuit…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Artwork cover du LP TALKNOI$E de Byron The Aquarius
Article précédent

Byron The Aquarius Shroomz, Guns and Roses

Artwork cover du EP Dance To Keep From Crying de Cor.ece
Prochain article

Le premier album Cor.ece s'intitule Dance To Keep From Crying