Henk Schiffmacher raconte l’histoire du tatouage avec sa collection privée (1730 – 1970)

5 min de lecture
Démarrer

Henk Schiffmacher, le légendaire tatoueur, nous entraîne dans son voyage personnel à travers l’histoire du tatouage et sa collection privée

Une vie de tatouages, la collection privée de Henk Schiffmacher sur l’art et ses maîtres des années 1730 à 1970, est enfin réunie dans ce grand et beau livre contenant des documents historiques et des motifs absolument remarquables. L’ouvrage retrace plus de 200 ans de l’histoire du tatouage dans le monde, bien évidemment assortie des commentaires sur le vif du talentueux conteur, philosophe de l’art.

Henk Schiffmacher, 40 ans de passion

Depuis quarante ans, Henk Schiffmacher se voue corps et âme à sa collection, amassant dans le monde entier croquis, motifs, photos et autres documents témoignant de l’histoire du tatouage. Chacun des cinq chapitres de son livre présente les pièces maîtresses de cette collection, dont beaucoup n’ont encore jamais été montrées – lithographies, estampes, instruments de tatouage, peintures, photos, affiches, enseignes, dessins originaux, ainsi que ces motifs que les professionnels appellent des «flashes», notamment extraits de planches vintage extrêmement rares, signées par des figures majeures du tatouage occidental à ses premières heures.

Ainsi, au gré des 700 images du livre, l’ampleur et la variété du tatouage dans le monde s’exposent : du tatouage indigène des Maoris, et des îliens du Pacifique Sud, aux traditions antiques de l’Asie et les origines du tatouage occidental old school en Europe et aux États-Unis. Le livre contient également une douzaine d’illustrations originales de Schiffmacher, typiques de son style inimitable, ainsi qu’une introduction personnelle décrivant son voyage d’artiste et de collectionneur, qui façonna à jamais sa vision de cet art, et de son évolution des bas-fonds au grand public, puisque aujourd’hui ne pas être tatoué aurait tendance à devenir rare…

01_the_tattoo_book_xl_int_book006_x_01175_2012031822_id_1336237
05_the_tattoo_book_xl_int_open002_006_007_x_01175_2012031825_id_1336273
06_the_tattoo_book_xl_int_open002_086_087_x_01175_2012031825_id_1336282
08_the_tattoo_book_xl_int_open002_186_187_x_01175_2012031827_id_1336300
07_the_tattoo_book_xl_int_open003_084_085_x_01175_2012031826_id_1336291
09_the_tattoo_book_xl_int_open002_210_211_x_01175_2012031827_id_1336309
10_the_tattoo_book_xl_int_open002_234_235_x_01175_2012031828_id_1336318
11_the_tattoo_book_xl_int_open002_258_259_x_01175_2012031829_id_1336327
12_the_tattoo_book_xl_int_open002_266_267_x_01175_2012031829_id_1336336
13_the_tattoo_book_xl_int_open002_304_305_x_01175_2012031830_id_1336345
14_the_tattoo_book_xl_int_open002_286_287_x_01175_2012031830_id_1336354
15_the_tattoo_book_xl_int_open002_338_339_x_01175_2012031831_id_1336363
16_the_tattoo_book_xl_int_open002_340_341_x_01175_2012031831_id_1336372
17_the_tattoo_book_xl_int_open002_348_349_x_01175_2012031832_id_1336381
18_the_tattoo_book_xl_int_open002_382_383_x_01175_2012031832_id_1336390
19_the_tattoo_book_xl_int_shippingbox003_x_01175_2012031833_id_1336399
previous arrow
next arrow
01_the_tattoo_book_xl_int_book006_x_01175_2012031822_id_1336237
05_the_tattoo_book_xl_int_open002_006_007_x_01175_2012031825_id_1336273
06_the_tattoo_book_xl_int_open002_086_087_x_01175_2012031825_id_1336282
08_the_tattoo_book_xl_int_open002_186_187_x_01175_2012031827_id_1336300
07_the_tattoo_book_xl_int_open003_084_085_x_01175_2012031826_id_1336291
09_the_tattoo_book_xl_int_open002_210_211_x_01175_2012031827_id_1336309
10_the_tattoo_book_xl_int_open002_234_235_x_01175_2012031828_id_1336318
11_the_tattoo_book_xl_int_open002_258_259_x_01175_2012031829_id_1336327
12_the_tattoo_book_xl_int_open002_266_267_x_01175_2012031829_id_1336336
13_the_tattoo_book_xl_int_open002_304_305_x_01175_2012031830_id_1336345
14_the_tattoo_book_xl_int_open002_286_287_x_01175_2012031830_id_1336354
15_the_tattoo_book_xl_int_open002_338_339_x_01175_2012031831_id_1336363
16_the_tattoo_book_xl_int_open002_340_341_x_01175_2012031831_id_1336372
17_the_tattoo_book_xl_int_open002_348_349_x_01175_2012031832_id_1336381
18_the_tattoo_book_xl_int_open002_382_383_x_01175_2012031832_id_1336390
19_the_tattoo_book_xl_int_shippingbox003_x_01175_2012031833_id_1336399
previous arrow
next arrow

Henk Schiffmacher, historien voyageur

Livre d’histoire, livre d’art, mais aussi livre de souvenirs captivants, cet objet compose une vue d’ensemble sur plus de deux siècles de tatouage. Schiffmacher propose un éclairage personnel sur la vie des tatoueurs, leur combats et leurs triomphes, les risques professionnels et le courage artistique qui font le sel de cette histoire. Son regard fascine, ses réflexions personnelles pertinentes ne sont pas sans humour, et le récit de ses aventures est trépidant. Si nous en apprenons beaucoup sur l’histoire du tatouage, on découvre aussi les épopées et aléas qui ont émaillé la constitution d’une des plus importantes collections mondiales dédiées au tatouage.

Passionné, autodidacte amoureux de l’art et respectueux de ses pionniers, l’artiste tatoueur Henk Schiffmacher est une légende vivante dans le monde du tatouage. Cet “historien voyageur” parcourt la planète depuis les années 1970, il a depuis accumulé une des plus importantes collections de documents, objets et curiosités, contemporains et anciens, connue sous le nom de Schiffmacher Tattoo Heritage. Certes, il s’est beaucoup promené, mais il a aussi beaucoup exercé, tatouant notamment des stars du rock et de la pop. Son salon d’Amsterdam attire un nombre incalculable de pèlerins… Également réalisateur et auteur, il a publié plus de vingt livres et mis sa plume au service de nombreuses marques. En 2017, le roi et la reine des Pays-Bas l’ont fait Officier de l’Ordre d’Orange-Nassau, un ordre honorifique hollandais qui constitue la plus haute récompense royale donnée à un civil. C’est là où tout le monde se dit, a-til tatoué la royauté, si oui quel motif, et quelle partie du corps ?

TATTOO. 1730s-1970s. Henk Schiffmacher’s Private Collection
Henk Schiffmacher, Noel Daniel
Relié, 29 x 38,8 cm, 6,13 kg, 440 pages, 125 €
Édition multilingue: allemand, anglais, français
ISBN 978-3-8365-6935-4

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

The City's artwork, by Session Victim & Erobique /w Jamie Lloyd
Article précédent

"The City" (Mark-Almond), une superbe reprise signée Session Victim, Erobique & Jamie Lloyd

Prochain article

Secret Witness, le groupe signe Volume 1 chez Bienvenue Recordings