Artwork cover du EP Let’s Invade the Amazon de Casbah 73

Casbah 73 souhaite envahir l’Amazon

4 min de lecture
Démarrer

Oli Stewart, aka Casbah 73, sort un nouvel EP : Let’s Invade the Amazon

D’origine américaine et basé à Madrid, Oli Stewart aka Casbah 73 est DJ producteur, et collectionneur de disques vinyles. Cet excellent sélecteur est doté d’une longue expérience, spécialisé dans les registres Soul classique, Funk et Disco, il a des sorties chez Glitterbox et Lovemonk. Désormais dans les bacs à disques de Boogie Angst, il sort Let’s Invade the Amazon.

  • Let’s Invade the Amazon
  • Casbah 73
  • _blank
  • https://boogieangst.lnk.to/AmazonYorubaSoul
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2022/06/Yoruba-Soul-90-sec.mp3


Let’s Invade the Amazon

Portrait de Oli Stewart, Casbah 73
Oli Stewart is Casbah 73

Les débuts de Boogie Angst de Casbah 73 sont comme un disque de funk à deux faces, qui rappelle les artistes et labels du début des années 70, tels que 24 Carat Black, Black Heat et Strata East, mais également connecté aux sons actuels, comme ceux de Black Jazz Chronicles, Sault ou encore Nu Genea.

Let’s Invade the Amazon est un morceau de magie musicale live, où le groove accueille de belles performances vocales. Magnifiquement prolongé et continu, l’interaction entre les pianos électriques funky, et le riff de synthé est une réelle bouffée d’air frais. En face B, Pale Splash of Blue livre ses sons de Moog, de Rhodes et d’Hammond en mode jazz funk. Des orgues percutants s’élancent aux côtés des pépites de piano électrique emblématiques, rebondissant sur son groove rythmique unique. Tout cela se traduit par un rythme soutenu, et un moment d’accélération attrayant. Le son de Casbah 73, c’est une fusion claire de son éventail d’influences. Les deux chansons de cette sortie révèlent évidemment son amour pour le funk, la soul et le disco.

Casbah 73

Dans les années 90, Oli Stewart est digger et vendeur de vinyles, il a sillonné l’Amérique en ne laissant aucun entrepôt intact dans sa quête du rare et de l’insaisissable… Il doit sa réputation à son talent pour découvrir ou mettre en lumière de nombreux classiques inconnus. Pour le nouveau millénaire, Oli  déménage du Royaume-Uni à Madrid, avec sa collection de 18 000 vinyles. Il créer alors un studio pour se consacrer à la production musicale. Ses premiers efforts portent leurs fruits sous la forme de deux singles 12″ accueillis avec enthousiasme, The Way I Am et Cabo Verde Strut, suivis de deux albums et une série de sorties employant le langage de la soul, du jazz, du disco, de la house mélangé avec sons électroniques contemporains.

En travaillant avec un groupe de chanteurs et musiciens de premier ordre, Casbah 73 s’est engagé à enregistrer sur vinyle l’un de ses travaux disco les plus chauds de 2018, l’insatiablement funky Love Saves The Day. Initialement pressé sur Lovemonk Records, il a été rapidement repris et publié via Glitterbox, Defected Records, pour une sortie mondiale. En 2019, il a composé et enregistré une double face AA de disco/soul & jazzfunk, To Be Free bw Doing Our Own Thing, qui a fait le tour les dancefloors du monde entier, un disque décrit comme “le disco moderne à son meilleur”, remarqué par des personnalités telles que The Black Madonna, Dimitri From Paris, Danny Krivit, Craig Charles, Red Greg, DJ Rahaan pour n’en nommer que quelques-uns. Deux autres disques ont suivi, Sweet Maybe et In The Dark. Plus récemment, ses incursions plus club et plus électroniques l’ont amené à créer un alter ego – Freamon – dont le deuxième 12″ récemment sorti sur Turbocapitalism Records. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Artwork cover MOON SHADOW & MOON LIGHT
Article précédent

Joe Claussell remixe Bassfort, Moon Shadow, Moon Light

Artwork cover de l'album Picture Music de André Bratten
Prochain article

Le musicien Norvégien André Bratten capture le sens de la vie dans Picture Music