10 years tracking down the original locations of vinyl covers

Des pochettes de vinyles photographiées dans leur contexte

3 min de lecture
Démarrer

Photographe et fan de reggae, Alex Bartsch a enquêté pendant dix ans au Royaume-Uni, afin de retrouver les emplacements d’origine de pochettes d’albums vinyles

Covers: Retracing Reggae Record Sleeves in London, est un projet signé Alex Bartsch. Il a photographié et documenté des pochettes de disque vinyles reggae, dont les images originelles ont été prises à Londres, entre 1967 et 1988. En étroite collaboration avec Al ‘Fingers’ Newman, de One Love Books, le photographe a ainsi identifié plus de 50 albums de reggae britanniques dans leur emplacement d’origine, donnant naissance à un beau livre, publié en 2018.

Enquête iconographique

La légende raconte que ce fondu de reggae aurait été présenté à Bob Marley lorsqu’il était enfant… Cette inspiration l’aurait ainsi poussé à passé 10 ans de sa vie à voyager à travers Londres et le Royaume-Uni, à la recherche des lieux originaux de ces fameuses pochettes de disques vinyles reggae.

Bien que la plupart de ces emplacements aient peu changé, le photographe a découvert que certains d’entre eux avaient disparu, d’autres ont probablement été transformés en supermarchés, en appartements, et sont devenus impossibles à trouver…

«J’ai appris en réalisant ce projet qu’un bon point de départ est la région où le label était basé. Parfois, c’était juste devant la porte de la maison de disques. »

Méthode de travail

Pour réaliser ses clichés, le photographe tient les pochettes à bout de bras, afin qu’elles se fondent dans leur environnement. Alors que les photos traduisent la patine de l’inexorable temps qui passe, ces mêmes images fournissent un incroyable aperçu de l’histoire de la musique reggae au Royaume-Uni, registre important de la culture populaire et de l’identité musicale de la Grande-Bretagne.

Afin d’augmenter ce travail photographique, les auteurs ont retrouvé et interviewé des personnes impliquées dans ces albums : artiste original, photographe, designer ou encore quelqu’un de la maison de disques. Des extraits de ces interviews, qui fournissent un riche contexte culturel et historique, sont inclus à côté de chaque photographie.

Visuellement croustillant, le livre intéresse bien au-delà des amateurs de musique reggae. Les inconditionnels de la “culture vinyle” se délectent des pochettes Vintage, quand les musicologues savourent la documentation historique du Royaume-Uni, et plus largement l’évolution de la culture populaire en Grande-Bretagne : “Jah Rastafari” !

Découvrez, ci-dessous, la playlist de Covers: Retracing Reggae Record Sleeves in London, (2018)

Antoine Brettman est un bricoleur d'images... Ses œuvres s'inscrivent dans le courant de l’art vidéo, dans la réappropriation d'œuvres audiovisuelles, dans l'exploitation de la virtualité des images pour confronter au monde réel son recyclage d'histoires...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Extrait de Vinyl Culture in Bogotá un documentaire de The Vinyl Factory
Article précédent

Doc : la Culture du Vinyl à Bogotá

disque TRACKS FROM SILENT, de Glenn Underground
Prochain article

Glenn Underground - Tracks From Silent