Blendreed EP

Armé de son sax ambient, Blendreed présente ARMAUN

4 min de lecture
Démarrer

Le saxophoniste Musina Ebobissé sort ARMAUN, son troisème album sous l’alias Blendreed

Equipé de son saxophone ténor et de pédales d’effets, Musina Ebobissé a conçu ce nouvel album comme une confluence d’éléments acoustiques et électroniques. Sous l’alias Blendreed, il explore l’intersection du jazz, de l’ambient, du post-rock et de la musique expérimentale au sein du label Tenorio Cotobade, petite structure basée à Madrid (Espagne). Depuis 2013, il a été actif jusqu’en 2019 en se concentrant principalement sur les sons de guitare de groupes comme Ginnels (Dublin, Irlande), Zebra Hunt (Seattle, États-Unis), Community Radio (Sydney, Australie) et Teenage Moods (Minneapolis, États-Unis). Après une pause de cinq ans, une nouvelle phase élargit le champ stylistique de ses sorties sans évidemment oublier le lien avec son passé. Ainsi naquit ARMAUN par Blendreed…

ARMAUN

Le musicien Musina Ebobissé
Musina Ebobissé DR

Le saxophoniste français Musina Ebobissé dévoile ARMAUN (Ambient Resistance Music Against Urban Noise), son troisième album sous le pseudonyme de Blendreed, après Moonstreet (2021) et Tales Of Tides (2022). Ce nouveau travail prend position contre l’interférence d’irritants envahissants, dans un écrin musical qui sublime le slow motion. Ses quatre pièces évoquent une paix extatique, permettant à l’artiste et à l’auditeur de respirer (très) profondément. Au fil des compositions, chaque expiration résonne à la fréquence de l’esprit humain, au repos. Des couches de saxophone traité et réverbéré fusionnent en un ensemble hypnagogique, tandis que des mélodies allongées interagissent avec leurs propres échos fragmentés et transformés. Dans un état de semi-rêve, l’existence est vécue à un rythme languissant, chaque phrase se décomposant en une brume de courants croisés…

Si ARMAUN rappelle la musique du quatrième monde de Jon Hassell et de Brian Eno, elle trouve également une certaine parenté oblique avec le New Blue Sun d’André 3000. Il partage également un ADN essentiel avec la tendance “vaporwave” et les expérimentations en boucle de Terry Riley. Conçu comme une confluence d’éléments acoustiques et électroniques, Blendreed explore ainsi l’intersection du jazz, de l’ambient, du post-rock et de la musique expérimentale. Il s’agit d’une œuvre d’une beauté exquise avec une fonction directe qui constitue un antidote au bombardement de nos sens. Après avoir libéré notre esprit des enchevêtrements temporels, ARMAUN absorbe notre âme.

Musina Ebobissé
Musina Ebobissé DR

Né en 1990, Musina Ebobissé commence à jouer du saxophone à l’âge de huit ans. Après avoir étudié au Conservatoire de Strasbourg, il s’installe à Berlin (2013- 2019), où il est diplômé du Jazz Institut. Il vit aujourd’hui à Paris. Répondant au riche paysage culturel de ces deux capitales, il s’est immergé dans des projets de grande envergure, à la fois dans et au-delà du jazz. Timeprints, le premier album de son quintet, est sorti en 2019 et a été nommé pour un Deutsche Jazz Prize, Engrams suivra en 2023.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Miles Away One
Article précédent

Miles Away présente sa nouvelle compilation

Medecine Music par Navin Sahjpaul
Prochain article

Navin Sahjpaul l'a compris depuis longtemps, la musique adoucit les mœurs