Artwork cover de l'album Así No Se Puede Muchaches de Romperayo

Romperayo présente Así No Se Puede Muchaches

2 min de lecture
Démarrer

Le groupe Colombien Romperayo combine les musiques traditionnelles et électroniques avec panache ! Si Así No Se Puede Muchaches ressemble à une joyeuse promenade tropicale, ce nouvel album comporte également un message politique

La musique de Romperayo, c’est un voyage à travers les sons tropicaux des côtes colombiennes. Leur travail musical, qui comprend des éléments électroniques minimalistes, place cette formation à l’avant-garde des nouveaux sons venant de Colombie. Leur nouvel album, Así No Se Puede Muchaches, regorge de ce qui fait la force du groupe, la joie festive, cependant le groupe n’oublie pas les difficultés que traverse la Colombie…

ROMPERAYO !

Photo de Romperayo
DR Romperayo (2020-selvatico)

Romperayo, c’est un peu comme si la musique tropicale colombienne d’antan voyageait vers la ville dans une décharge d’acides… Le son de Romperayo ? De la musique tropicale colombienne contemporaine avec des rituels électroniques, des téléchargements des côtes nationales empoisonnés de psychédélisme et d’échantillonnage… Le groupe, dirigé par Pedro Ojeda, est composé de Juan Manuel Toro aux échantillonneurs et synthétiseurs, Nicolas Eckardt à la basse et Ivan Medellin à l’accordéon.

Avec des obsessions sonores démodées et avant-gardistes, cette collision de cerveaux aux brillantes références dans la nouvelle musique colombienne (voir Los Pirañas, CieloMama, Chupame el dedo, Palanca, Los Propios Bateros, La Sonora Mazuren, La Tromba Bacalao, El Conjunto Media Luna, etc.) ont sorti 8 albums à ce jour, tous au format vinyle avec des labels cultes bien connus de la scène underground latino-électronique mondiale, tels que Names You Can Trust, Discrepant, Galletas Calientes et Okra, entre autres…

Repoussant les frontières de la musique tropicale colombienne et apportant à ses dialogues multiculturels de nombreux rythmes et mélodies du répertoire colombien, Romperayo puise ses touches rythmiques et mélodiques dans la palette riche et variée représentée dans l’histoire musicale colombienne et caribéenne, y imprimant son empreinte et feu privé, à la fois festif, intime et social !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Artwork cover Pochette de l'album 55,4 de Sly Johnson
Article précédent

Sly Johnson présente l'album 55.4

Artwork cover de l'album THIS IS BRIAN JACKSON
Prochain article

Brian Jackson, un premier album solo en plus de 20 ans