Artwork cover de l'album THIS IS BRIAN JACKSON

Brian Jackson, un premier album solo en plus de 20 ans

4 min de lecture
Démarrer

Le légendaire musicien américain Brian Jackson sort son premier album solo après plus de 20 ans, This Is Brian Jackson, sorti sur BBE Music, est produit par le fondateur du Phenomenal Handclap Band, Daniel Collás

Si Gil Scott-Heron était dans la lumière, un autre nom figure à côté du sien sur la majeure partie de ses albums, notamment sur le cultissime Bridges, Brian Jackson ! Ce dernier sort This Is Brian Jackson, un bel album solo dont le premier single All Talk a été présenté avec une paire de remixes signés par OPOLOPO, comprenant une sublime version boogie futuriste et un mix club plus dur, axé sur les percussions pour la danse…

Brian Jackson

Brian Jackson

Il est la moitié du mythique duo Gil Scott-Heron & Brian Jackson. Il a écrit, arrangé et produit plus de 10 albums sur une période de huit ans. Maintes et maintes fois, la musique de l’artiste a trouvé son chemin sur des centaines de morceaux, allant de The People de Common, à Poe Mans Dreams de Kendrick Lamar, ou encore à Ready for Whatever de Tupac. Près de 50 ans plus tard, le musicien travaille toujours avec des artistes aussi divers qu’Adrian Younge, Ali Shaheed Muhammad, Will Downing, Gwen Guthrie, Kool and the Gang, Roy Ayers, Alabama 3, Sean Ono Lennon…

Produit par Daniel Collás, fondateur du Phenomenal Handclap Band, groupe de psych dance rock, This Is Brian Jackson est le premier véritable album studio solo de l’auteur-compositeur et musicien en 20 ans. Avec Phenomenal Handclap Band, Collás a été salué par la critique et des sommités telles que Paul McCartney, Bryan Ferry, Gilles Peterson, Don Letts et Simon LeBon. Il s’est également taillé une carrière unique en produisant des disques pour certains de ses héros musicaux : Joe Bataan, Marcos Valle et Ned Doheny.

This Is Brian Jackson

Ce nouveau projet est collaboratif, combinant notamment la flûte, le piano électrique et la voix de Brian Jackson, avec l’esthétique de production chaleureuse et organique de Daniel Collás. Jackson se tourne à la fois vers le présent et le passé pour s’inspirer afin d’honorer l’ancienne tradition du griot – le troubadour africain de la vérité. « Cette musique n’est pas vraiment la mienne, je l’ai apprise de ceux qui m’ont précédé. C’est mon travail de transmettre ce que j’ai appris. C’est la Tradition.”

Jackson avait mentionné à Collás qu’il avait commencé à travailler sur un projet solo, à peu près au moment où Gil et lui enregistraient Bridges en 1976, “J’avais même quelques morceaux inachevés”… La graine du concept de Daniel était alors centrée sur cette question : “à quoi ressemblerait un album de Brian Jackson si le Brian du 21e siècle terminait cet album de 1976 aujourd’hui ?”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Artwork cover de l'album Así No Se Puede Muchaches de Romperayo
Article précédent

Romperayo présente Así No Se Puede Muchaches

Artwork cover MOON SHADOW & MOON LIGHT
Prochain article

Joe Claussell remixe Bassfort, Moon Shadow, Moon Light