La machine Fancy !

2 min de lecture
Démarrer

















Le 13 avril prochain sort Fancy Machine, le deuxième album de l’emblème le plus Glam (et cool) de l’Heavy-Pop Français, et c’est une sacrée bonne nouvelle ! Pour fêter ça, Fancy était invité à la troisième “Paul Beuscher live session” du Pan Piper (Paris XI) le 27 mars dernier.
 
Accompagné de quelques invités (dont Gush), Jessie Chaton et ses amis célèbrent “Fancy Machine”, un album de 11 titres dont quelques tubes en puissance comme Shock Me, All Night Long, ou encore Flesh Reflex. Si ce soir là un nouveau et excellent guitariste remplace Mom (pas définitivement hein??), l’ambiance est conviviale et très chaleureuse et le groupe n’a rien perdu de son énergie. Certes, le show manquait parfois d’un peu de précision lors du passage de certains invités, mais avec une grosse dose de bonne humeur, d’humour et de professionnalisme la salle est conquise : il fallait se faire une place dans la queue et être assez patient pour pouvoir saluer les artistes à la sortie !
 

Que les nombreux fans se rassurent, si l’on ne distingue pas les chaussures rouges de Jessie dans le clip de Flesh Reflex, sa tenue de scène fétiche est bien complète, et à en juger par des cris et des regards, les filles adorent et ne s’en lassent pas…

Fancy live au Pan Piper (27-03-2015)

 










Fancy sera en Showcase au Truskel le 7 avril, mini concert suivi d’un Dj set (façon “selecta”) de Jessie Chaton qui navigue toujours d’un projet à l’autre avec habileté. Après Justice, Rinocérôse et Général Elektriks, l’actualité de l’artiste est également marquée par un featuring avec Jean Tonique pour le titre “Fame for Sale” extrait du EP “You”.

La première partie était assurée par Suzanne Combo, l’ancienne bassiste de Pravda qui était également en première partie de Mademoiselle K le 26 janvier à la Cigale défend un registre pop-punkoïdes en franglais, beaucoup d’influences et pas mal de sensibilité, à découvrir !

Suzanne Combo au Pan Piper (27-03-2015)

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Article précédent

DJ CAM « Miami Vice »

Prochain article

Vinyl : dans quelle étagère ?