Artwork de Love & Dancing, l'album de Horse Meat Disco

Horse Meat Disco et Amy Douglas présentent l’album Love & Dancing

6 min de lecture
Démarrer

Horse Meat Disco sort son tout premier album chez Glitterbox Recordings. Love & Dancing est une exquise collection de 14 productions concoctées par les ambassadeurs de la nightlife londonienne

Le collectif de DJs Horse Meat Disco sort son premier album ! Love & Dancing (Glitterbox Recordings, 2020), est une savoureuse production de 14 titres élaborés par Luke Howard, Severino Panzetta, James Hillard et Jim Stanton, en collaboration avec Amy Douglas, qui co-signe l’album et dont on a récemment parlé pour la sortie de HEAD. Message To The People est leur premier single…

Love And Dancing

Passé du statut d’expert selecta à inventeur d’un disco créatif et libre, le groupe propose un disque pour la danse : Love & Dancing est l’apogée de sept ans de travail, réalisé à partir des démos de chacun. Dans cet album, pas de covers ni de samples maintes fois essorés mais plutôt de multiples influences assumées, couvrant une large période comprise entre les années 70 et les années 90. Cette production prouve que, en 2020, le disco peut savourer son présent sans complexer, et envisager un avenir à la hauteur de son passé historique.

Les DJs producteurs se sont entourés des meilleurs collaborateurs et d’amis proches, comme la chanteuse et co-autrice de l’album Amy Douglas, mais aussi Kathy Sledge, membre fondatrice de Sister Sledge, l’une des pionnières de l’acid jazz N’Dea Davenport, l’étoile montante Fiorious et l’inimitable trio Dames Brown. Les temps forts du LP ? Sans conteste Let’s Go Dancing et Falling Deep In Love, le jam disco décontracté Message To The People, mais aussi Sanctuary, la collaboration avec The Phenomenal Handclap Band et l’irrésistible titre soulful Home, avec la chanteuse d’Atlanta Hadiya George.

coloured vinyl

Horse Meat Disco

La fine équipe débute ses manigances disco le jour de l’an 2004, à The Eagle, Vauxhall… Au cours des 16 années qui suivent, le groupe impose sa marque mondialement, très prisé par les clubs. en plus de leur assise londonienne, les DJs assurent des résidences à Berlin, New York, Lisbonne, et des apparitions régulières aux soirées Glitterbox à travers le monde. Ils ont également inauguré le premier espace LGBTQ + de Glastonbury en 2009, ils reviennent chaque année sur le site pour ce qui a été communément appelé le «Noël disco gay».

L’année 2020 est catastrophique pour les clubs et le monde le la nuit. De nombreux artistes mettent leur carrière en pause, et s’oriente vers une autre activité pour subvenir à leurs besoins. Certain·e·s font alors face à des difficultés psychologiques. Horse Meat Disco est un collectif dont les valeurs solidaires donnent de la force pour passer ce cap et prendre soin de leur communauté, tout en développant des connexions à travers elle. Armés de patience pour renouer avec la fête, ils ont donc pris le temps de finaliser leur premier album : «Le club est un endroit où vous pouvez laisser vos soucis à la porte et être qui vous voulez. Love And Dancing se devait d’honorer tout cela !».

Le collectif HORSE MEAT DISCO
HORSE MEAT DISCO © ROMURPHY

Amy Douglas

Une rockeuse au coeur de la scène dance music… C’est dans les mondes de la House et du Disco qu’Amy Douglas gagne sa réputation. Une voix incroyable couplé à une capacité d’écriture de chansons stellaires. Après des performances époustouflantes avec de nombreux artistes, de Juan MacLean à Treasure Fngers, et un travail collaboratif avec The Crooked Man et Tim Wagner de 33Hz, la bad girl de DFA s’est engouffrée dans la notoriété internationale avec Never Saw It Coming, un premier single solo qui a fait les beaux jours des charts et des dancefloors du Royaume-Uni, notamment avec le soutien de Bill Brewster, Andrew Weatherall et Sean Johnston. Sa collaboration avec Horse Meat Disco, pour Let’s Go Dancing, marque également une très belle étape.

“Je n’ai jamais eu l’intention d’être un artiste de dance music. Je me suis toujours imaginé dans une version de Led Zeppelin, ou quelque chose d’extrêmement fort et lourd, mais comme j’aime le disco classique et la soul, la transition vers cette musique était amusante pour moi, et c’était excitant d’apporter un point de vue très chanteur / compositeur dans cet univers “.

Portrait de Amy Douglas

Amy Douglas collabore également avec Joe Goddard (Hot Chip), Roisin Murphy, Justin Strauss, Man Power, Low Steppa, The Crooked Man, Luke Solomon, Michael The Lion, et The Blessed Madonna… Avec son partenaire créatif Tim Wagner, elle a lancé le label, Ladyballs Records. Avec Jim Stanton, de Horse Meat Disco, elle a fondé le projet #Head. Leur première offre, une reprise du titre Two Tribes de Frankie Goes To Hollywood.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Pochette du EP Two Tribes de Head.
Article précédent

La tribu Head. reprend Two Tribes de FGTH

Prochain article

III, le nouvel album de Lindstrøm & Prins Thomas