Artwork cover de l'album Just One Voice de Michelle Willis

Michelle Willis sort son deuxième album, Just One Voice

4 min de lecture
Démarrer

Encore peu connue du public hexagonal, mais possédant déjà une jolie carrière, Michelle Willis sort Just One Voice, un second album superbement produit et saupoudré des belles choses de la vie

Principalement connue aux USA pour ses collaborations avec Snarky Puppy, ou encore David Crosby, Michelle Willis sort un nouvel album. Produit par Fab Dupont (Andre 3000, Gregory Porter), Just One Voice parait chez GroundUp Music avec des guests tels que David Crosby, Michael McDonald, Gregoire Maret, Becca Stevens, Taylor Ashton…

Michelle Willis

Canadienne basée à Brooklyn, l’auteure-compositrice-interprète et claviériste Michelle Willis est originaire de Toronto. Elle s’installe à New York en 2016, où elle joue au Rockwood Music Hall, et quelques mois plus tard elle tourne pour deux groupes dirigés par David Crosby, ainsi qu’un autre du compositeur pop/jazz Becca Stevens, elle ouvre également les concerts du collectif jazz/funk Snarky Puppy. Rapidement très demandée, Willis cimente sa place de claviériste et de chanteuse avec des collaborations pour un large éventail d’artistes : Crosby et Stevens évidemment, mais aussi Iggy Pop, le Zac Brown Band, Laura Mvula ainsi que Michael McDonald (ndlr, auteur, entres autres, de I Keep Forgettin’ repris par Warren G pour Regulate).

Après See Us Through (2016) son premier album, Just One Voice est sorti le 8 avril chez GroundUP Music. Produit avec Fab Dupont (Andre 3000, Gregory Porter), le disque comptes de talentueux invités, tels que David Crosby, Michael McDonald, Grégoire Maret, Becca Stevens et Taylor Ashton. À propos du titre Green Grey, Michelle Willis dit “cette chanson est censée être ludique, amusante et coquette, dans les premiers moments d’attraction innocents, J’ai passé quelques années à suivre le trope d’être une évasion jeune et amusante vers la tristesse des autres. Cela a vieilli, et heureusement moi aussi. J’ai d’abord entendu cela comme un combo de Something To Talk About de Bonnie Raitt, mais avec l’énergie de Cecilia de Simon & Garfunkel.”

Photo de Michelle Willis
Michelle Willis DR

Ce nouvel album a été écrit durant l’intensité des voyages sans escale, sur des sièges exigus de bus et d’avions… Un soir, sur la route, Willis joue la chanson titre de Crosby, son mentor et coéquipier lui dit : “Personne d’autre ne sonne comme ça. C’est toi. Tu dois faire ce disque”. Elle obtient ensuite une bourse du Conseil des arts du Canada, le processus est ainsi lancé. À propos de ses chansons, Willis note “À l’origine, je pensais que ces chansons allaient parler d’« être fort seul » et de tout ce que « je peux le faire par moi-même », mais à la fin, en regardant les paroles, j’ai réalisé qu’elles parlaient du processus pour y arriver, de ces sentiments laids à trier une fois que nous sommes seuls… Je me sens plus forte pour les reconnaître maintenant, mais hoo boy, ils peuvent être inconfortables à regarder”.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Poster de DJs FOR CLIMATE ACTION / EARTH NIGHT 2022
Article précédent

Earth Night 2022, des DJs s'unissent en faveur de l'action climatique

Artwork cover de l'album Dance Ancestral de John Carroll Kirby
Prochain article

Le nouvel album de John Carroll Kirby célèbre la vie