Artwork This Bit Of Earth

This Bit Of Earth, le duo Fish go Deep présente son troisième album

7 min de lecture
Démarrer

Greg Dowling et Shane Johnson, aka Fish go Deep, sortent leur troisième album sur leur label Go Deep. This Bit of Earth : plongée en musique profonde

L’album This Bit of Earth (ce morceau de terre) – à ne pas confondre avec le titre This bitter earth (Dinah Washington, Max Richter) qui clôture le film Shutter Island (Martin Scorsese, 2010) – signe la continuité de Greg Dowling et Shane Johnson sur Go Deep, leur label crée en 2005. Ce troisième opus, débuté dans la normalité toute relative de 2019 et terminé durant l’été 2020 d’une année pour le moins étrange, s’écoute comme un récit de voyage de leurs voyages, passés et planifiés, réels et imaginaires. Leur musique reflète ainsi les pensées qu’un tel bouleversement peut soulever : où va notre monde, quelle est notre place dans celui-ci. Houz-Motik vous propose un aperçu de cette plongée musicale en pensée profonde…

  • This Bit of Earth
  • Fish Go Deep
  • _blank
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/tboe-LP-front-scaled-e1621002223269.jpg
  • https://linktr.ee/fishgodeep
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/1.-Fish-Go-Deep-This-Bit-of-Earth-SNIPPET.mp3
  • Suburban Key
  • Fish Go Deep
  • _blank
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/tboe-LP-front-scaled-e1621002223269.jpg
  • https://linktr.ee/fishgodeep
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/2.-Fish-Go-Deep-Suburban-Key-SNIPPET.mp3
  • The Sweetest Sound
  • Fish Go Deep
  • _blank
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/tboe-LP-front-scaled-e1621002223269.jpg
  • https://linktr.ee/fishgodeep
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/3.-Fish-Go-Deep-The-Sweetest-Sound-SNIPPET.mp3
  • Alice on Jupiter
  • Fish Go Deep
  • _blank
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/tboe-LP-front-scaled-e1621002223269.jpg
  • https://linktr.ee/fishgodeep
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/4.-Fish-Go-Deep-Alice-on-Jupiter-SNIPPET.mp3
  • Back Trace Dub
  • Fish Go Deep
  • _blank
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/tboe-LP-front-scaled-e1621002223269.jpg
  • https://linktr.ee/fishgodeep
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/5.-Fish-Go-Deep-Back-Trace-Dub-SNIPPET.mp3
  • Blue Sky
  • Fish Go Deep
  • _blank
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/tboe-LP-front-scaled-e1621002223269.jpg
  • https://linktr.ee/fishgodeep
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/6.-Fish-Go-Deep-Blue-Sky-SNIPPET.mp3
  • High as Scaffold
  • Fish Go Deep
  • _blank
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/tboe-LP-front-scaled-e1621002223269.jpg
  • https://linktr.ee/fishgodeep
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/7.-Fish-Go-Deep-High-as-Scaffold-SNIPPET.mp3
  • I Could See
  • Fish Go Deep
  • _blank
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/tboe-LP-front-scaled-e1621002223269.jpg
  • https://linktr.ee/fishgodeep
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/8.-Fish-Go-Deep-I-Could-See-SNIPPET.mp3
  • Culatra Ferry
  • Fish Go Deep
  • _blank
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/tboe-LP-front-scaled-e1621002223269.jpg
  • https://linktr.ee/fishgodeep
  • ALL CATEGORIES
  • https://houz-motik.fr/wp-content/uploads/2021/05/9.-Fish-Go-Deep-Culatra-Ferry-SNIPPET.mp3


This Bit Of Earth : questions / réponses

À l’occasion de la sortie de This Bit of Earth, leur troisième album studio, le duo Fish go Deep (composé des musiciens Greg Dowling et Shane Johnson) s’est livré avec panache à notre désormais classique “questions / réponses”, et celui-ci ne manque pas de profondeur…

Houz-Motik. En plongée libre, en apnée, selon les contextes physiques et techniques et les forces de la nature, les champions veulent toujours pousser leur limites pour vivre la sensation, l’émotion et évidemment le défi des profondeurs et des records. En musique, jusqu’où pensez-vous qu’il faut aller pour vivre la profondeur ?
Fish.Go.Deep. Oh, je pense que vous devez creuser au plus profond de votre âme pour trouver le son de votre moi intérieur, c’est seulement à ce moment-là que vous êtes totalement dans l’instant où sort la vraie merde profonde sort. Ce n’est pas un endroit facile d’accès et cela nécessite une certaine immobilité pour réussir à saisir un tel moment, sinon il disparait.

H-M. Pratiquez-vous la médiation, ou pensez-vous que la musique pourrait être votre forme de méditation ?
F.G.D. Non, mais oui, la musique est mon lieu de médiation. C’est l’endroit où je suis le plus heureux et en harmonie avec le monde. Je me sens toujours en paix et heureux lorsque je travaille en studio, ou que j’écoute un nouvel album, ou que je gratte une guitare

H-M. La musique est un voyage personnel et intime, où les sons produisent des images mentales propres à chacun de nous. Comment décririez-vous cette frontière entre nous tous, faite de perceptions imperceptibles que l’on partage pourtant ?
F.G.D. Je pense qu’en tant qu’humains, nous aimons ériger des barrières pour nous protéger, mais lorsque nous nous acceptons les uns les autres, les frontières disparaissent, comme lorsque nous assistons à un grand concert où nous sommes totalement immergés dans l’ambiance et que nous le ressentons tous, comme un seul. Ou encore ces moments où vous jouez le bon morceau en tant que DJ, et que vous ressentez l’unité de la foule. Si nous nous le permettons, ensemble, nous pouvons tous plonger dans l’instant suivant, mais les circonstances doivent être bonnes.

H-M. Si des extraterrestres venaient à entrer en contact avec les humains, aimeriez-vous leur dire, ou leur donner quelque chose ?
F.G.D. Je voudrais dire que ce n’est pas aussi grave que cela en a l’air. Nous pouvons être incroyables, et il y a beaucoup d’amour dans ce monde !

À quoi ressemble ce morceau de terre ?

L’expression “c’est l’album de la maturité” fait régulièrement sourire, et pourtant, il se pourrait que cela soit vrai !

Construit en un savant métissage d’échantillons et de synthés modulaires, la programmation des percussions et des boucles de jazz se fond dans un processus d’effets maîtrisés. L’album, au son chaleureux et naturel, propose un itinéraire luxuriant. This Bit Of Earth, le titre éponyme qui ouvre le disque, entre en scène sur une note plutôt équivoque, un motif de contrebasse tissé autour de l’échantillon d’une voix vaporeuse, enrobée de couches de piano et de vibraphone, l’ensemble tourne progressivement hors de l’axe pour se dissiper telle une volute de fumée…

Suburban Key prolonge le mouvement avec l’arrivée plutôt classe du groove de la batterie et des basses profondes, le piano virevolte sur les cordes avant l’arrivée d’un solo de synthé. Alice on Jupiter prend une profonde inspiration, les enregistrements field recording caressent les pads et quelques rafales modulaires, une mélodie récurrente et cristalline nous fait oublier la vague ASMR…

Back Trace Dub arpente les rues imaginaires décrit par l’écrivain irlandais Kevin Barry dans Bohane, sombre cité, l’atmosphère est noire, le dub est légèrement tendu, comme une attente, inexorable. L’introduction orale de I Could See exprime la crainte de l’enfermement, mais aussi le soulagement de la libération, dès que la musique progresse vers le sommet ensoleillé. Le langoureux et émotif Culatra Ferry clôture l’album sur une note optimiste, comme une transition annonçant un prochain voyage, avec l’impatience de la découverte…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code

Article précédent

Razor-N-Tape sort des remixes de Beam Me Up, le titre culte de Midnight Magic

Prochain article

Le Gueuloir : micro-Édition et performance